Obtenir le lecteur Adobe Flash

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Malaisie

Histoire

L'année de 1511 marque la première présence européenne en Malaisie avec la prise de la ville de Malacca (Melaka en malais) par le vice-roi portugais des Indes, Afonso de Albuquerque, parti de Goa à la tête d'une flotte de dix-huit bateaux et 1 200 hommes.

La prise de Malacca par les Portugais aura eu deux conséquences fondamentales : la rupture du réseau des marchands de l'Asie du Sud-Est insulaire et péninsulaire, et la christianisation de l'est de l'archipel indonésien.

En 1641, les Hollandais de la VOC (Vereenigde Oostindische Compagnie ou « Compagnie hollandaise des Indes orientales »), alliés à Johor, prennent à leur tour Malacca aux Portugais.

La Malaisie actuelle résulte de l'entrée en 1963 des territoires britanniques de Bornéo devenus indépendants, Sabah et Sarawak, dans la Fédération de Malaisie, elle-même devenue indépendante en 1957.

Comme les autres pays asiatiques, la Malaisie bénéficie au début des années 1990 d'un afflux massif de capitaux étrangers6 qui se retirent ensuite, déstabilisant la monnaie puis l'économie des pays

Formalités

Passeport valable 6 mois après le retour.


Visa
  • Pour un séjour de moins de trois mois en Malaisie péninsulaire et dans l’Etat du Sabah, le visa n’est pas nécessaire pour les ressortissants français mais il faut impérativement être en possession d’un passeport ayant une validité d’au moins six mois. L’absence, sur le passeport, d’une période de validité supérieure à six mois, même d’un jour, entraîne la reconduction du voyageur vers son port d’embarquement ou sa détention par les autorités locales. Les autorités locales appliquant strictement ces dispositions, les voyageurs munis d’un passeport périmé, ou dont la validité est inférieure à six mois, doivent procéder, avant le départ, à son renouvellement, faute de quoi ils ne pourront pénétrer sur le territoire malaisien et seront refoulés.

Concernant l’Etat du Sarawak, les touristes obtiennent un permis de séjour valable un mois à leur arrivée sur cet Etat :

  • Par avion, aux aéroports suivants : Kuching, Miri et Sibu.
  • Par la route : au poste frontière de Tebedu (frontière entre le Sarawak et Kalimantan - Indonésie), celui-ci étant parfois fermé en raison de troubles en Indonésie.

    Sabah, Sarawak : l’entrée par voie terrestre depuis l’Indonésie est fortement déconseillée en l’absence de poste frontière et d’impossibilité de faire tamponner son passeport.

  • Les voyageurs entrés en Malaisie par voie maritime doivent s’assurer, à leur arrivée, qu’un officier de l’immigration appose un tampon dans leur passeport. Sinon, ils seront retenus au moment de quitter le territoire malaisien et placés en rétention administrative (de quelques heures à quelques jours) jusqu’à ce que les autorités locales aient pu vérifier la légalité de leur séjour en Malaisie.
  • Les autorités de l’immigration malaisienne recueillent, à tous les points d’entrée du territoire (voies aérienne, terrestre ou maritime), les données biométriques (empreintes des pouces et index) de tous les visiteurs étrangers. Seuls sont exemptés de cette procédure les enfants de moins de 12 ans, les titulaires de passeport diplomatique et les personnes amputées des doigts.
  • Pour les séjours de plus de trois mois, un visa de long séjour est exigé à l’arrivée dans le pays. Les demandes de visas sont à effectuer auprès de l’ambassade de Malaisie à Paris (cf. coordonnées dans les infos utiles).

Mise à jour des formalités sur le site : diplomatie.gouv.fr
 

Climat

Climat équatorial avec influences maritimes.
Chaud et humide toute l'année, pas de réelle saison sèche.
Mousson du nord-est ( mousson d'hiver) de Novembre à début Mars sur la côte est de péninsule.
Mousson du sud-ouest ( mousson d'été) d'Août à Novembre.
Pluies moins abondantes que la mousson d'hiver er souvent accompagnés de vents violents.

Monnaies

Ringgit ( MYR )

10€ = 47 MYR env

Santé

Avant le départ

Consultez votre médecin (éventuellement votre dentiste) et souscrivez à une compagnie d’assistance couvrant les frais médicaux et de rapatriement sanitaire.

Dengue

La dengue est endémique, en particulier dans l’Etat de Selangor qui entoure Kuala Lumpur et dans la capitale elle-même, et en forte augmentation. En 2014, plus de 108.700 cas de dengue ont été enregistrés avec 215 décès.
Des précautions doivent être prises dans l’ensemble du pays. Cette maladie virale est transmise par les piqûres de moustiques, surtout actifs aux premières et dernières heures de la journée. Il est recommandé de se protéger par des produits anti-moustiques à utiliser sur la peau et sur les vêtements, ou par des diffuseurs électriques. La dengue pouvant prendre une forme grave voire mortelle, il est vivement recommandé de consulter un médecin en cas de fièvre. En tout état de cause, la prise d’aspirine et d’anti-inflammatoires est vivement déconseillée.
D’autres maladies virales, également transmises par les piqûres de moustiques, peuvent parfois survenir.
L’hôpital de Sungai Buloh possède un service spécialisé pour la dengue : Hospital Sungai Buloh, Jalan Hospital, 47000 Sungai Buloh, Selangor Darul Ehsan (coordonnées dans "Contacts utiles"). Les autres hôpitaux malaisiens sont également équipés pour soigner cette maladie.

Chikungunya

Des cas ont été constatés dans les états de Johor et des Negeri Sembilan. Bien que ce virus soit pour le moment plus répandu dans les zones rurales, les personnes désireuses de se rendre dans ces régions sont invitées à prendre les précautions qui s’imposent. Les mesures de protection sont les mêmes que pour la dengue. Il n’existe ni traitement curatif, ni vaccin contre le virus du Chikungunya. En cas d’apparition de signes fébriles dans les douze jours suivant le retour en France, il est conseillé de consulter un médecin.

Paludisme (malaria)

Le paludisme est présent dans le pays mais une prophylaxie n’est nécessaire qu’en dehors des zones urbaines et littorales. Le recours à des mesures de protection individuelle (sprays, crèmes, diffuseurs électriques, moustiquaires…) est nécessaire. A ces mesures, doit s’ajouter un traitement médicamenteux adapté à chaque individu : il convient de s’adresser à votre médecin habituel ou à un centre de conseils aux voyageurs. Le traitement devra être poursuivi au retour en France durant une durée variable selon le produit utilisé. Classification : zone 3. En cas d’apparition de signes fébriles suivant le retour en France, il est conseillé de consulter un médecin.

Brouillard de pollution ("haze")

Une forte pollution atmosphérique provoquée par des brûlis pratiqués sur l’île indonésienne de Sumatra peut affecter le Sud-Ouest de la Malaisie péninsulaire et, notamment, la région de la capitale de juin à octobre.

D’août à novembre 2015, la Malaisie a connu des taux de pollution très élevés. Les seuils considérés comme très malsains ont été plusieurs fois atteints et les écoles ont dû être fermées. Le trafic aérien est parfois perturbé par cette pollution.

Lorsqu’une telle pollution survient, il est conseillé de s’hydrater autant que possible et de réduire toutes les activités à l’extérieur. En cas de franchissement de la cote d’alerte au-delà de laquelle l’air devient malsain, les personnes souffrant de maladies respiratoires, d’asthme, de problèmes cardiaques ou de conjonctivite, les enfants, les femmes enceintes et les personnes âgées sont invités à maintenir fermées les portes et fenêtres de leur domicile et à ne pas sortir, sauf en cas de nécessité et munies d’un masque filtrant. En cas de pollution au haze, il convient pour les personnes sensibles de prendre conseil auprès de leur médecin avant tout déplacement non essentiel en Malaisie.

Les indices de pollution de l’air en Malaisie peuvent être consultés sur le site du Département de l’environnement.

Vaccinations

La mise à jour de la vaccination diphtérie-tétanos-poliomyélite est conseillée. Autres vaccinations conseillées (selon conditions d’hygiène et durée du séjour) : fièvre typhoïde, hépatites virales A et B. Autres vaccinations : en cas de séjour en zone rurale, la vaccination contre l’encéphalite japonaise peut être nécessaire. La vaccination contre la rage peut également être proposée dans certains cas. Dans tous les cas demandez conseil à votre médecin ou à un centre de vaccinations internationales.

Hygiène alimentaire

Il est conseillé de ne pas boire l’eau du robinet qui n’aurait pas été filtrée ou portée à ébullition : préférer les eaux en bouteilles capsulées, d’origine locale ou importées. Eviter la consommation de poisson, de viande et de volailles crus en dehors des restaurants de norme internationale.

Cas d’intoxication alimentaire

• Plusieurs cas d’intoxication alimentaire grave (dont deux mortels) ont été rapportés à la suite de consommation de limule. Ce crustacé appelé également "crabe des Moluques", "crabe fer à cheval" ou "crabe au sang bleu", ("horseshoe crab" en anglais), peut en effet présenter une vraie toxicité.
• La tétadrine, poison que l’on retrouve également dans le poisson de lune, peut également provoquer des intoxications alimentaires graves.
Il est donc recommandé de s’abstenir de leur consommation.

Sida

• Prévalence non négligeable. Des mesures de prévention doivent être appliquées.

Tuberculose

• La tuberculose est répandue (plusieurs dizaines de milliers de cas par an avec 10 % de mortalité).

Fièvre aphteuse

• Les Etats du Sabah et du Sarawak (nord du Bornéo) sont régulièrement touchés par des cas de fièvre aphteuse. Cette maladie animale très contagieuse, peut parfois affecter l’Homme, notamment les enfants. En conséquence, l’apparition d’une fièvre, de cloques aux pieds ou aux mains, et d’aphtes dans la bouche doit conduire à un examen médical.

Rage


• Le risque de rage est faible mais non nul. La rage est une maladie transmissible à l’homme par morsure ou léchage de muqueuse par un animal (chien, renard ou chauve-souris). Il n’existe aucun traitement curatif de la rage déclarée. Il est donc recommandé de ne pas caresser les animaux, voire ne pas s’en approcher. Apres un contact avec un animal pouvant être enragé, la morsure doit être lavée abondamment a l’eau savonneuse, et une consultation médicale urgente est nécessaire.

Langues

Bahasa.
L'anglais est courant.
La malais, le chinois et le tamoul sont répandus
 

Fêtes

Excursions

Adresses utiles

Quai d'Orsay

Vêtements : Prévoir un imperméable, surtout si vous allez dans la jungle.
Des vêtements chauds sont recommandés pour les régions d'altitude.
Sinon, vêtements légers, en coton pour, pour tout le pays.
Rien de trop provocant dans les états musulmans.
Bonnes chaussures de marche pour les treks dans la jungle.



Nos agences de voyages en région Nord-Pas-de-Calais
Au Comptoir des Vacances
35 place Foch
62500 St-Omer
Tél. : 03 21 98 04 31
M. Voyages
42 rue de Dunkerque
62500 Saint-Omer
Tél. : 03 21 39 68 75
M. Voyages
38 rue du Maréchal Leclerc
59190 Hazebrouck
Tél. : 03 28 40 62 95
M. Voyages
Zone Commerciale ED Picard - RN 43
62119 Noyelles-Godault
Tél. : 03 21 43 98 86