Obtenir le lecteur Adobe Flash

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Canada

Histoire

Alors que la Pangée n'est encore qu'un immense territoire, à l'ère paléozoïque, la formation et le développement de la chaîne de montagnes des Appalaches débute dès la période dévonienne, il y a 410 millions d'années. Après la division de la Pangée au début de l'ère mésozoïque, la partie septentrionale de celle-ci, la Laurasie - (Laur)entien + Eur(asie)19, se divisa en deux lors de la période jurassique. La partie occidentale forma ce qui devint plus tard l'Amérique du Nord et dériva pendant plusieurs millions d'années jusqu'à son emplacement actuel. Puis, la formation des montagnes rocheuses commença il y a 138 millions d'années lors de la période crétacé. C'est à la fin de cette même période que la Terre assista à l'extinction massive des animaux, dont les dinosaures. Les réserves de pétrole commencèrent à se former par la suite surtout en Alberta pour devenir plus tard l'une des principales ressources économiques du Canada. Puis, il faut attendre la fin de la période tertiaire de l'ère cénozoïque il y a 5 millions d'années pour que commence la formation de la calotte polaire recouvrant le Nord du Canada. Vers la fin de cette période, le climat commença à se refroidir ouvrant ainsi la porte à une ère glaciaire et à une migration des mammifères entre continents. C'est pendant la période quaternaire il y a 1,6 million d'années que le climat devint excessivement froid et que les variations du niveau de la mer provoquèrent l'apparition des Grands Lacs, du lac Champlain, du fleuve Saint-Laurent, d'autres grands lacs et ce, en plus du Plateau laurentien. Le développement et la migration de l'humain moderne commencèrent à l'époque holocène il y a 10 000 ans. À cette époque, le climat se réchauffa et devint plus sec, favorisant ainsi la fonte des glaces

Formalités

Passeport valable 6 mois après le retour.

Séjour sans visa

Pour un séjour touristique ou d’affaire de moins de six mois au Canada, il n’y a pas d’obligation de visa. Pour tout séjour excédant six mois, il est indispensable de se renseigner suffisamment à l’avance sur les conditions d’admission sur le sol canadien, en consultant le site internet du Ministère de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté du Canada : http://www.cic.gc.ca/francais/index.asp

Autorisation de voyage électronique

A compter du 15 mars 2016, tout ressortissant français désirant se rendre au Canada ou y transiter par avion devra demander une autorisation de voyage électronique (AVE) avant son départ. Depuis le 1er août 2015, vous pouvez d’ores et déjà, à titre facultatif, soumettre une demande d’AVE.
Sont concernés par cette obligation les personnes dispensées de visa (séjour touristique de moins de six mois), les détenteurs d’un permis d’étude ou de travail au Canada reçu avant le 1er août 2015, les résidents permanents aux Etats-Unis. L’obligation d’AVE ne s’applique pas aux personnes se rendant au Canada par voie terrestre ou maritime ainsi qu’aux personnes qui ont obtenu un permis d’étude ou de travail à compter du 1er août inclus ou sont résidents permanents du Canada.
L’obtention de l’AVE s’effectue uniquement par le site internet dédié à cet effet (http://www.cic.gc.ca/francais/visiter/ave-commencer.asp), géré par le Ministère de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté du Canada. Au moment de la demande, il est nécessaire d’être muni d’un passeport valide, d’une carte bancaire pour régler les frais obligatoires de 7 dollars canadiens ainsi que d’une adresse électronique. Pour plus d’informations sur le formulaire de demande de l’AVE, veuillez consulter : http://www.cic.gc.ca/francais/pdf/ave/francais.pdf.
L’autorisation de voyage électronique est valable pendant cinq ans. Liée électroniquement au passeport, l’AVE prend fin à la fin de validité du passeport.
Si les demandes d’AVE peuvent être présentées peu de temps avant le départ en avion, il est toutefois recommandé de s’y prendre suffisamment à l’avance.

Visa de court séjour

Il convient, préalablement à tout déplacement au Canada, de se conformer aux procédures selon le type de séjour envisagé et de consulter par conséquent le site internet du Ministère de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté du Canada (http://www.cic.gc.ca/francais/index.asp) ou de se renseigner auprès de la représentation canadienne de son pays de résidence.
En effet, les agents d’Immigration Canada font preuve d’une grande vigilance et refusent l’entrée sur le territoire en cas de doute sur le motif du séjour et la probité des voyageurs.
Ils ont tous pouvoirs pour décider d’un refoulement immédiat à la frontière. Les services consulaires français ne peuvent en aucun cas intervenir dans une procédure de reconduite à la frontière, cette décision relevant de la seule appréciation des autorités canadiennes.

Les questions posées sont souvent très précises et ciblent les tentatives de détournement du séjour touristique, à des fins de prospection d’emploi, d’emplois temporaires, d’études ou d’installations hors procédure d’immigration.
L’admission peut donc s’avérer difficile, voire impossible, dans certains cas.

Pour mémoire, un permis de travail, un permis d’étude ou un visa spécifique sont requis pour :
• exercer une activité professionnelle (garde d’enfants, vente, restauration, concerts ou autres activités artistiques compris) ;
• effectuer un stage, rémunéré ou non ;
• suivre des études.

Enfin, il est important de disposer d’un billet de retour et de pouvoir justifier si nécessaire de moyens de subsistance au Canada pendant 6 mois.

Mineurs

L’enfant mineur non accompagné de ses parents ou voyageant avec un seul de ses parents doit être muni d’une autorisation de voyage ou d’une lettre de consentement à voyager :

  • rédigée et signée, selon les cas, par les deux parents (ou par les tuteurs légaux), ou par le parent ne voyageant pas avec l’enfant ;
  • accompagnée de l’acte de naissance de l’enfant ainsi que de la copie d’une pièce d’identité du ou des parents (ou des tuteurs) ayant signé l’autorisation.

Toutes les informations relatives aux mineurs voyageant au Canada sont disponibles sur le site internet de l’ambassade du Canada à Paris. Un modèle de lettre de consentement est disponible sur le site du gouvernement du Canada : http://voyage.gc.ca/.

Mise à jour des formalités sur le site : diplomatie.gouv.fr

 

Climat

Monnaies

Le Dollar Canadien : 1€ : 1.42 CAD env
 

Santé

Avant le départ, en raison du coût très élevé des soins médicaux et hospitaliers, il est très vivement conseillé de contracter une assurance.

En cas de nécessité, contacter les urgences ou se rendre dans le service d’urgence du centre hospitalier le plus proche ou, au Québec, dans des « centres locaux des services communautaires » (identifiables sous le sigle C.L.S.C. et signalés par des panneaux blancs sur fond vert), qui constituent un réseau de soins réparti sur l’ensemble du territoire de cette province.

Le règlement des frais d’hospitalisation des voyageurs est exigible avant la sortie du centre hospitalier.

Il importe de s’assurer que la compagnie auprès de laquelle un contrat est souscrit dispose d’une représentation ou de correspondants dans les provinces de l’ouest canadien.

Virus West Nile

Plusieurs cas de contamination par ce virus ont été signalés aux États-Unis ces derniers années, et quelques rares cas au Canada.

Ce virus, contre lequel il n’existe pas de vaccination, est véhiculé par les moustiques. Aussi convient-il de prendre des précautions, surtout dans les zones marécageuses.

Les autorités sanitaires locales ont recommandé des mesures de prévention individuelles :

  • porter des vêtements à manches longues et recouvrant les jambes ;
  • appliquer des produits cutanés pour éloigner les insectes, contenant, par exemple, du D.E.E.T. ;
  • limiter les sorties extérieures aux lever et coucher du soleil, périodes de la journée où les moustiques sont les plus actifs.

Le Canada étant un pays de lacs et de forêts, les insectes sont nombreux en juin et juillet. Il faut donc se munir d’une crème répulsive, notamment pour les personnes souffrant d’allergies, d’un antihistaminique assez puissant.

Les plantes vénéneuses étant répandues en forêt, il est conseillé de ne pas faire de cueillette, de faire attention aux épineux et de ne pas sortir des sentiers balisés.

Pour de plus amples renseignements, consultez les sites Internet suivants :

Langues

Anglais dans le provincede l'Ontario et les provinces de l'Ouest Canadien, français au Québec et dans une grande partie du Nouveau - Brunswick.
 

Fêtes

Excursions

Adresses utiles

Quai d'Orsay

Voltage :

110V; prises à fiches plates : un adaptateur est nécessaire ainsi qu'un transformateur.



Nos agences de voyages en région Nord-Pas-de-Calais
Au Comptoir des Vacances
35 place Foch
62500 St-Omer
Tél. : 03 21 98 04 31
M. Voyages
42 rue de Dunkerque
62500 Saint-Omer
Tél. : 03 21 39 68 75
M. Voyages
38 rue du Maréchal Leclerc
59190 Hazebrouck
Tél. : 03 28 40 62 95
M. Voyages
Zone Commerciale ED Picard - RN 43
62119 Noyelles-Godault
Tél. : 03 21 43 98 86